Crise du Covid-19 : fin de l’année pour les cours de musique et prolongation de la fermeture au public du Novomax.

Crise du Covid-19 : fin de l’année pour les cours de musique et prolongation de la fermeture au public du Novomax.

L’intervention du 1er Ministre devant la représentation nationale est venue préciser les modalités du plan de déconfinement progressif du pays à compter du 11 mai prochain. Comme nous le redoutions, Le Novomax ne rouvrira pas ses portes au public au mieux avant le 2 juin et les concerts ne reprendront pas, là encore au mieux, avant septembre 2020.

Au crève-coeur de devoir annuler la totalité des concerts jusqu’à la fin de la saison succède l’obligation guère plus réjouissante de devoir annoncer la fin de l’année des cours de musique pour les 170 apprentis-musiciens du Novomax ainsi que le maintien de la fermeture des studios jusqu’à nouvel ordre. Le conseil d’administration de l’association souhaite, et ce en dépit d’une situation économique qui devient chaque jour plus délicate, donner la possibilité aux familles qui le désirent de se faire rembourser les cours annulés pour la période couvrant le début du confinement jusqu’à la fin juin.
Pour ce faire, les personnes concernées peuvent se rapprocher de l’administratrice de l’association, soit par téléphone au 02 98 53 14 55 (10h – 12h / 14h – 18h), soit par mail à l’adresse suivante : remboursementcoursdemusique@lenovomax.bzh

A noter qu’il n’y aura pas d’accueil physique du public tant que l’interdiction d’ouverture du Novomax ne sera pas levée. Concernant la saison prochaine, l’association prendra les demandes de réinscriptions et de pré-inscriptions pour les cours de musique à compter de début juin.

Friedrich Nietzsche affirmait que la vie sans musique est une erreur, une fatigue, un exil. Ces longs mois que nous nous apprêtons à vivre sans concerts, sans pratique musicale collective, sans émotions partagées, sont d’ores et déjà une erreur, une fatigue, un exil.

Friedrich Nietzsche affirmait que la vie sans musique est une erreur, une fatigue, un exil. Ces longs mois que nous nous apprêtons à vivre sans concerts, sans pratique musicale collective, sans émotions partagées, sont d’ores et déjà une erreur, une fatigue, un exil.

Le Conseil d’Administration de Polarité[s] / Le Novomax.